Les infractions les plus courantes


Le permis à points permet à son détenteur de circuler librement sur les routes. Le conducteur devra tout de même suivre des règles établies par le code de la route. A chacune des violations correspond des sanctions plus ou moins lourdes. La police française avertit les utilisateurs concernés, lorsqu’ils ont un capital de points inférieur à 6, par la lettre 48 M ou un moyen similaire selon le cas. Les peines appliquées ne pourront être annulées que par décision du tribunal. Malgré les mesures prises, certaines catégories d’infractions sont, encore aujourd’hui, récurrentes.

L’alcool au volant


L’alcool au volant est, non seulement dangereux pour l’automobiliste en état d’ébriété mais également pour tous ceux qui se trouvent sur son chemin (usagers de la route, piétons, …). Si un conducteur est interpellé et qu’il est confirmé qu’il a dépassé le taux d’alcool autorisé qu’il s’avère que son taux d’alcoolémie est dépassé la moyenne autorisée, il sera sanctionné. Toutefois, les peines encourues par ce dernier dépendront de quelques critères :

  • le refus de se soumettre à la vérification entraîne l’immobilisation du véhicule, la suspension du permis de conduire pour une durée de 3 ans, le retrait de 6 points et une amende de 4 500 €. L’automobiliste concerné peut aussi écoper de 2 ans d’emprisonnement ferme ;
  • la conduite d’un véhicule avec une alcoolémie de 0,8 g/l et plus sera châtiée d’une immobilisation, de 4 500 €, d’une suspension de permis de 3 ans, ainsi que d’une amputation de 6 points et d’un emprisonnement de 2 ans. Les cas de récidives pour ce type de délit auront pour conséquence l’application de sanctions plus sévères. En effet, le concerné devra passer 4 ans en prison et payer 9 000 € ;
  • la conduite avec un taux d’alcoolémie entre 0,5 et 0,8 g/l conduira à une amende de 135 €, une suspension du permis de conduire pour 3 ans et 6 points en moins sur le permis.

Le non-respect des codes de stationnement et de la circulation


Le permis à points permet de conscientiser les automobilistes sur les dangers de la route. Ils auront à éviter les transgressions pour garder leur capital points intact ; ce qui diminue considérablement le nombre d’accident.

Le chevauchement de ligne continue, le changement de direction sans avertissement préalable, le refus de priorité ou le non-respect de l’arrêt au feu rouge sont des exemples d’infractions pouvant occasionner de graves incidents. Les violations citées et tous ceux qui font partie du même type sont frappées d’un(e) (et ses dérivés entraîneront donc un(e) ):

  • retrait allant de 1 à 4 points ;
  • amende s’élevant à 135 € ;
  • suspension de permis de conduire de 3 ans.

Les excès de vitesse


Les excès de vitesse font partie des transgressions les plus courantes sur les routes. Malheureusement, ils constituent également la cause de nombreux accidents et la perte de vies humaines. Aussi, pour combattre ce fléau, des règles strictes ont été instaurées. Les sanctions pour excès sont variables ; ce qui amène systématiquement au paiement d’une amende d’un montant allant de 68 € à 1 500 €, d’un retrait de 1 à 6 points et, éventuellement, à la confiscation du véhicule.

Quelle que soit la nature de la violation dont vous êtes l’auteur, il est primordial pour vous, en tant que propriétaire d’un permis de conduire, de consulter le reste de vos points. Vous pourrez alors suivre le stage de récupération avant que votre permis ne vous soit retiré. Connaître le solde de vos points peut se faire rapidement en ligne, ce qui vous évitera les déplacements et vous facilitera la réalisation des démarches administratives.

Voici un tableau qui récapitule les principales infractions et les retraits de points liés :

Infraction Nombre de points enlevés au permis
Conduite en état d’ivresse et sous influence de stupéfiants 1 à 6
Excès de vitesse 1 à 6
Non-respect du code de la route (dépassement dangereux, usage d’un téléphone au volant, circulation en sens interdit, non-respect des feux de signalisation, etc.) 1 à 4
Refus de porter les équipements règlementaires pour la sécurité (casques et gants pour les conducteurs de 2 roues, ceintures de sécurité pour les automobilistes) 1 à 3
Véhicules non conformes (y compris vitres teintées) 3
Conduite sans permis (après suspension) 6
Accident provoquant des blessures graves à un tiers 6